Non classé

Lune Ardente, de Morgane Rugraff

Bonjour les lecteurs ! On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique, sur une duologie qui m’a fait vibrer 😍 Lune Ardente, de Morgane Rugraff !

Lune Ardente, de Morgane Rugraff
Lune Ardente, de Morgane Rugraff

La plume de l’auteure m’a séduite dès les premières lignes, par sa fluidité et son talent indéniable pour le récit.

Chaque page se tourne avec fébrilité, hésitation, envie… Quel personnage va-t-on suivre au paragraphe suivant, quelle intrigue nous sera révélée ? Autant de questions qui m’ont titillées tout au long de ma lecture, me poussant à dévorer cette saga avec avidité.

Au début du premier tome, les faits sont simples : Sioban, princesse Sombre-Lune 🌙, prend Logan, héritier des Sang-de-Soleil ☀️, pour époux. Cette union n’a qu’un but, clair pour chacune des parties : instaurer la paix entre ces deux royaumes que tout sépare. Arrachée à son peuple et à ses coutumes, Sioban consent à ce sacrifice avec pour seul objectif la fin de la guerre. Une guerre qui oppose ces deux nations depuis aussi longtemps que les Astres leur ont donné vie.

J’ai commencé cette duologie en pensant savoir ce que j’allais y lire, en croyant déjà connaître le fond de l’histoire. Quelle erreur ! Là où je m’attendais à trouver de la romance, il n’y avait qu’une entente cordiale. Là où je pensais trouver de la douceur, il n’y avait que des hommes malveillants et de vicieuses stratégies. Et, au contraire, là où la haine était prédisposée, j’ai découvert quelques onces d’amour.

L’histoire se déroule principalement en Ulaan, mais le monde qui s’étend au-delà de ces frontières est parfaitement bien développé, qu’il s’agisse de ses particularités géographiques ou de sa culture. Rien n’est laissé dans le flou, ce qui nous permet de parfaitement saisir chaque passage du texte, sans toutefois alourdir le récit. Il y a peu de protagonistes mis en avant, ce qui donne à l’auteure la possibilité de développer leurs caractères sans s’étendre sur des longueurs parfois considérées comme peu utiles. Ainsi, impossible de s’arrêter aux apparences. Les émotions de chacun sont développées, expliquées, nous poussant à vivre avec eux leurs tourmentes et leurs joies passagères. Quant à l’intrigue, qui semble assez simple au début du premier tome, croyez-moi il en est toute autre chose ! La Lune et le Soleil, dieux en ce monde, seront mis en avant et personnifiés comme jamais je ne l’avais lu auparavant. Ils prendront place sur le devant de la scène, éclipsant presque les doux individus auxquels nous nous étions attachés, donnant à l’histoire une profondeur frappante.

Morgane maltraite nos cœurs autant qu’elle torture ses personnages, mais avec une dextérité irréfutable ! Sa duologie m’a surprise, affolée, rendue triste et heureuse à la fois. Chaque page fut tournée avec fébrilité, chaque hypothèse imaginée fut remise en cause. Une lecture rendue rare par ses retournements de situation, écrite d’une main de maître.

Pour conclure, la duologie Lune Ardente m’a retournée l’esprit. Les personnages m’ont fait vibrer, trembler, m’ont choquée et déboussolée. Je ne peux donc que la recommander chaudement. Si vous êtes à la recherche d’un récit plus complexe qu’il n’en a l’air, si vous êtes amateurs de sensations dans vos lectures, cette saga a été écrite pour vous ! Faites-moi confiance, vous ne risquez pas d’être déçu.

Ma note : 5/5

Lien vers le résumé !

Vous pouvez retrouver toutes mes chroniques littéraires dans la partie “Actualités & Blog” de mon site.

Ainsi que sur ma page Facebook : C.S. Angelline – Auteure

#chroniquelittéraire #chronique6 #luneardente #romance #fantasy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *