Non classé

L’autre côté des ombres, de Noémie Auke

Bonjour les lecteurs ! Aujourd’hui je vous retrouve pour parler de la duologie L’autre côté des ombres, de Noémie Auke ! 👻

L'autre côté des ombres, de Noémie Auke
L’autre côté des ombres, de Noémie Auke

Une porte qui claque ? Un vase qui se brise ? Un bruit dérangeant résonne dans vos murs ?
Sans doute, bien sûr, s’agit-il seulement d’un courant d’air ou de quelques parasites… Mais si votre maison était hantée ? Peut-être un esprit ou un revenant se balade-t-il chez vous, avec l’intention de vous tourmenter ?

Mais n’ayez aucune crainte ! Il vous suffit de faire appel à Allowin Singulier-Weyrd, au cabinet Singulier, pour en être rapidement débarrassé !

En lisant « L’autre côté des ombres » nous passons un portail vers un monde nouveau, dans lequel la magie a pris le dessus sur la technologie. Si les esprits bénéfiques sont nombreux à vivre au milieu des humains, tels que les follets ou les esprits du foyer, leurs pendants maléfiques prolifèrent.

L’histoire débute lorsque Allowin Singulier-Weyrd, exorciste de profession, hérite du cabinet d’exorcisme de sa tante, dans la bourgade de Bois-aux-Alouettes, et de ses clients.

En dehors de quelques esprits plutôt classiques, Allowin se retrouve confronté à un cas des plus particuliers : Frédéric Cendrevent, dont le manoir doit être exorcisé plusieurs fois par mois. Le jeune homme au Nom maudit prendra par ailleurs une place importante dans le récit, à tel point qu’il sera personnage principal du second tome.

Noémie Auke m’a surprise par son imagination et son talent. Son univers développe la magie d’une façon innovante, accordant du pouvoir aux Noms, une personnalité aux objets et reléguant les habituelles baguettes de sorciers aux oubliettes, au profit d’outils divers.

L’écriture est agréable, la lecture fluide et aisée malgré les nombreuses informations dont nous abreuve l’auteure.

La relation entre Allowin et Frédéric est le fil conducteur de la saga, une romance qui se met en place avec lenteur et douceur. Exit la passion brûlante qui pousse souvent les personnages à se sauter dessus. Nous bénéficions à la place du plaisir de savourer une relation basée sur des sentiments réels et profonds.

Et, bien loin de Noémie Auke l’idée de n’écrire qu’une banale histoire d’amour, elle a semé son récit d’embûches et de scènes d’action. Ici, un croque-mitaine, là un enlèvement d’esprits-loups. Les chasses aux monstres se multiplient et l’intrigue se resserre au fil des pages.

J’ai dévoré cette duologie en quelques heures, incapable de stopper ma lecture. Bien que je regrette que l’auteure n’ait pas souhaité poursuivre sa saga, j’approuve la fin qu’elle lui a donnée.

Même si elle n’est pas à proprement parlé un coup de cœur, la duologie « L’autre côté des ombres » a pour moi tout des grandes sagas. Son univers est riche et parfaitement maîtrisé par l’auteure, l’action est au rendez-vous et le tout est bercé par une romance profonde et subtile.

Pour conclure, si vous êtes, comme moi, dévoreur de récits fluides et intenses, plongez les yeux fermés de l’autre côté des ombres ! Vous ne serez assurément pas déçu !

Ma note : 4/5

Lien vers le résumé

Vous pouvez retrouver toutes mes chroniques littéraires dans la partie « Actualités & Blog » de mon site.

Ainsi que sur ma page Facebook : C.S. Angelline – Auteure

#chroniquelittéraire #chronique9 #lautrecotédesombres #mxmbookmarks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *